Legend of the Shapeshifters
Bienvenue sur Legend of the Shapeshifters ! Si tu n'est pas déjà inscrit, nous serions ravi de t’accueillir parmis nous ♥ Alors parcours ce forum, et n’hésite pas en cas de questions !

Legend of the Shapeshifters

A falsis principiis proficisci
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adamadriel - I'm Not A Hero...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaïran
Scribe attitré au forum givrée 8D
Scribe attitré au forum givrée 8D
avatar

Messages : 169
Age : 18
Humeur : Quand j'aurais à nouveau du temps à moi, je vous le donnerais entièrement ♥

Feuille de personnage
Relations:
Code :

MessageSujet: Adamadriel - I'm Not A Hero...    Jeu 1 Oct - 22:07


Adamandriel
I'm Not A Hero, I'm unworth...




With Mike Vogel

Nom : Adamandriel
Age : 36 ans Humain; 5 ans Animal
Sexe : Masculin
Forme animale : Un Canis Latrans, soit en langage courant, un Coyote
Village : Nomade

Personnalité :

"Il est l'Homme Vertueux qui stoppera l'Apocalypse " avait dit une vielle folle... Aujourd'hui, il était un peu tout l'inverse de ce qu'était l'image chrétienne de l'Homme vertueux. Il est dévergondé, impoli -quand vous ne lui plaisez pas- et démarre au quart de tour si on le provoque.
Dans le milieu de la chasse et des prédateurs, lui et ça famille sont très connus. Parfois trop. Ils ont une sale réputation chez les Sanguinaires et idéalisé chez leur compères.
Ils sont connu pour leur efficacité, pour leur ténacité et leur propension au sacrifice si l'enjeu est la vie d'un des rares membres de leur famille encore en vie. Tous connaissent leur histoire. Du moins dans les grande ligne.
Il ne manquerait plus qu'il boive ce breuvage d'autrefois des Humains pour être le parfais salop doublé d'un macho.
D'ailleurs, si votre physique lui plait, il tenterait bien de vous mettre dans son lit, que vous soyez femme ou homme, il vous aimera comme il faut.

Mais -heureusement- il n'est pas que ça. Il a quasiment élevé son frère seul, son père étant trop occuper à élaborer sa vengeance... Il est assez paternel, complètement adorable avec les enfants malgré son image de " Bad Boy".
Il n'est pas très littéraire, il va plutôt utiliser sa force et ses muscles que son cerveau, mais il peut faire preuve d'une grande intelligence quand il bosse sur une affaire. C'est un peu une question de vie ou de mort, il est obligé d'être malin dans son métier, au même titre qu'être fort.
Il a de nombreuse valeur tel que protéger ceux qui ne peuvent se protéger, sauver son frère, sauver l'Humanité, il doit faire tout ça et bien plus. Il croit devoir protéger et sauver tout le monde.
Il croit devoir tous sauver en se faisant passer au second plan, en se sacrifiant.
Il fait tout ça parce qu'il se sent coupable. Coupable de ne pas pouvoir veiller son frère comme il le voudrait. Coupable de ne pas être aussi intelligent que son frère. Coupable de ne pas être le préférer de feu leur père. Coupable de ne pas arriver avant qu'un prédateur ne pète un câble et ne tue des innocents. Coupable aussi que les gens meurent autour de lui.
Il se sent coupable.
Coupable de bien trop de choses pour une seule âme.
Alors, il essaye de sourire, quand c'est trop dur. Parce que l'on est à la fin de la semaine, parce qu'il faut bien, parce que ça fait partie du Job, parce qu'il y a une autre semaine qui suit.

Il ne parle jamais de ses sentiments -loin de lui ces discutions de femmelette ! - et se braque facilement si l'on veut le faire parler.
Parfois, il faut juste attendre le bon moment.
Parfois, il faut le brusquer un peu.
Souvent, il faut le mettre au pied du mur pour qu'il dise parfois la vérité sur ses sentiments, ses blessures et ses incertitudes. Il faut parfois l'ébranlé pour se glisser dans l'une des nombreuses fissures de sa carapace.

Qualités :
- Dragueur
- Increvable
- Beau
- Brave
- A des Valeurs

Défauts :
- Deanesque |ce mot n'existe pas encore, mais un jour, il existera et vous verrez tous ce que je veux dire par là|
- Fuyard (de ses sentiments)
- Culpabilise
- Pas Littéraire
- Dévergondé (pas toujours du moins)

Apparence :

C'est un Pur, ses points communs entre sa forme Humain et Animal sont certainement sa carrure musclée, ses poils roux mêlé de crème et de quelques brins plus foncés, ses yeux bleus grisé et ses cicatrices indélébiles.

Humain à l'allure militaire, musclé et rompu à l'entraînement, il aborde une chevelure rousse mêlée de crème qui descend sur ses joues jusqu'au coup en passant par son menton en se teintant parfois de brun. Il a de multiple cicatrices parcourant ses cuisses, ses flancs et son dos. La plus importante courait sur cette fine peau tendre de son bas ventre, hésitant à se diriger vers son flanc ou son nombril, créant des zig-zag, pour finir par tourner du côté de sa taille.
Quand il fut doté de sa forme humaine, avec son frère, ils se firent le même tatouage, fait au prix de mille douleurs avec un os taillé en pointe et de l'encre de sèche pêchée dans la mer d'Aust par un vieux raton laveur à l'air pas très net. Ce tatouage n'était trois fois rien, c'était juste trois tourbillons enlacés, un Triskel selon ce même vieux. Trois choses inséparable...
Il le fit sur son omoplate droite, Sam fit le sien sur son omoplate gauche.

Ses yeux sont d'un bleu virant au gris, cerclant un noir pur et cerclé d'un gris foncé.
Ses yeux sont comme une flaque dans laquelle le ciel Azur se reflète quand il est dans une bonne période. Ils sont comme le Golf de Varkens un lac gelé en Hiver un jour de pluie dans ses mauvaises périodes.
Oscillant un jour à l'autre du bleu au gris.

Sous sa forme de Coyote, il est pourvu d'une magnifique toison rousse mêlant le crème, le brun et le blanc dans une même fourrure. Son ventre blanc, étendue de son poitrail jusqu'à son bas ventre, est la seule partie unie et immaculée de son pelage. Le reste est un mélange de brun et de blanc sur une base rousse.
Ses longues oreilles en pointes, son museau court, son échine et ses coudes sont plus foncés.
Il est étonnamment fort pour un loup du désert, se rapprochant plus de la carrure du loup des forets que celle d'un coyote classique. Ses dents pointues sont entretenues et sont un danger pour tous.
Il lui fallait être fort. Plus fort. Surtout quand il faut protéger son frère et les autres et que l'on est pas -et de loin- le plus gros prédateur du coin...

Il a encore du mal à changer de forme quand il le souhaite puisque celle-ci intervient dés que son coeur s’accélère brusquement pour une raison x ou y, il devient alors coyote s'il était humain ou humain s'il était coyote.
Il a encore beaucoup de mal avec ça -après tout, ce n'est pas évident de contrôler son coeur- et c'est pour ça qu'il se renferme sur lui même. Mais, avec le temps, il a au moins réussit à comprendre quand il changeait de forme, et ça, c'est un bon atout.
Il ne peut donc pas changer de forme quand il veut, mais il conserve sa nouvelle forme jusqu'à être revenu au calme et ne rechange qu'à l’accélération cardiaque suivante.


Histoire :

[des musiques pour accompagner son histoire sont placés un peu partout, elles seront plus ou moins sur un même rythme même si la mélodie changera. Elles seront aussi en accord avec ce qui est son Histoire et les paroles de la chanson. Sur ce, bonne lecture ! ♥ ]



" Adamandriel, tu sais très bien qu'avec notre vie, on ne fera pas de vieux os. "
C'était une phrase lâché comme ça, entre deux sujets de la vie courante, entre un " Laisse moi un bout de gigot " et " Je ne comprendrais jamais pourquoi le ciel est rouge en fin de journée ", entrecoupé de silence.
Il n'avait rien dit, rien changer. Mais ça avait eu l'effet d'une bombe sur lui.
C'était vrai. Il était des Chasseurs. Et les Chasseurs ne vive pas vieux.
Il avait tendance à l'oublier ces derniers temps, mais Sammy le rappelait à l'ordre.
Tss... Et c'était lui le grand frère à la base...

Il s'éloigna du gibier qu'il avait abattu pour lui permettre de manger. Son cerveau s'agitait dans sa boite crânienne. Au fond... Quel avait été sa vie jusque là ?
Il avait perdu sa mère quand il était encore tout jeune, vers ses 8 mois. Son père l'avait réveillé en lui hurlant de prendre son frère et de courir dehors.
Une fumée épaisse emplissait déjà la grotte lorsqu'il pris son frère entre ses crocs. Affolé, il se précipita dehors, comme son père lui avait demander, tentant de réchauffé la petite boule de poile qu'était alors son frère âgé d'un mois et demi dans le froid hivernal.
Il avait perdu sa mère cette nuit là et son père réchappa de peu à l'incendie.

Ce fut après que le cauchemar commença.
Son père s'enferma dans un cercle vicieux, convaincu que cet incendie qui avait ravagé une bonne partie de la foret n'était pas naturel, que c'était "Yeux-Jaunes" qui en était responsable. Adamandriel du élevé son frère presque seul.
Il sombra dans la paranoïa, les entraînant la moitié du temps comme des petits soldats, absent l'autre moitié, collectant ses... "informations" sur cet assassin.
Ce fut là le sujet de nombreuses disputes entre lui et son frère. Lui était le bon fils, obéissant et assidu aux entrainement, seul moyen qu'il avait trouvé pour passer du temps avec son paternel. Sammy était le rebelle, le littéraire et réfractaire au moindre entrainement qu'il jugeait inutile.

Ils commencèrent ainsi à migrer d'un endroit à l'autre pour traquer les informations et même parfois tuer l'un ou l'autre prédateur fou.
Leur entrainement leur servit donc. Leur devise était alors " Nous chassons ceux qui nous chasse "
C'est d'ailleurs après une de ses fameuses disputes que Sam les quitta, leur claquant la porte au nez.
Adamandriel continua de vivre avec son père, entre deux "indices" plus ou moins probant, l'une ou l'autre pistes concernant Yellow-Eyes. Parfois, ils tuaient des fous qui avait craqué. Il dû apprendre à tuer alors pour minimisé les pertes humaines. Pour se sauver, pour protéger les autres.
Il enfouit sa conscience loin dans sa tête, qui ressortait de temps en temps du tiroir où Adamandriel l'avait enfermée.
Et si, par hasard, vous lui demandiez pourquoi Diable faisait-il cet horrible métier, il vous répondrait surement " Il faut bien quelqu'un pour le faire. "

oOo

Il y a quelques années, alors qu'il travaillait sur une affaire d'ours dégénéré et son père sur une autre affaire bien plus loin à l'Est, il recroisa son frère qu'il força -un peu- à l'aider.
Quand ils eurent bouclé l'affaire, son frère voulait retourné auprès de sa 'Jenia' et avoir une vie 'normale', enfin que des foutaises pour Adamandriel. Mais, un événement changea tout.
La compagne de Sam décéda dans un incendie en tout point semblable à celui qui avait eu lieu pendant leur enfance, les privant de leur mère.
Sam décida alors de rester avec son frère, lui aussi dans un esprit de vengeance. Les similitudes étaient trop grandes pour n'être que des coïncidences. Ils cherchèrent longtemps leur père, ayant subitement disparu. Malgré quelques litiges en chemin, la vie, leur vie, repris. Entre deux affaires, deux indices de où se trouvait leur père et quelques maigres pistes de Yellow-Eyes, ils vivaient. Ensemble, comme avant.
Tous n'était pas toujours rose, mais au moins, ils pouvaient se soutenir l'un l'autre. Chacun étant le pilier de l'autre.

Mais un jour, Adamandriel faillit mourir lors d'une chasse alors qu'il venait de sauver la vie de son frère au péril de la sienne. Sam paniqua et demanda à une connaissance de trouver et prévenir leur père. Mais celui-ci paraissait avoir mieux à faire que de venir voir son aîné entre la vie et la mort. Sa vengeance était plus importante.
Que son fils ai faillit déverser ses intestins au sol l'importait peu, ce qui l'obsédait était sa vengeance et juste sa vengeance. Seul Sam fut présent à côté de lui pour le veiller et le soigner.
C'est là qu'il gagna sa cicatrice au ventre.

Après cet épisode, ils reprirent une vie normale - si tant est que l'on peut qualifier leur vie de normale - entre chasse et voyage. Malgré tout, ils cherchèrent encore leur père, Adamandriel par loyauté, Sam pour tout autre chose...

oOo


C'est lors d'une énième chasse qu'ils retrouvèrent leur père, à moitié mort, mais plus convaincu que jamais que Yellow-Eyes existait bel et bien. Ensemble, ils bouclèrent rapidement leur affaires et se lancèrent avec hâte sur ses traces. Tous avec une idée différente en tête : Le père s'enflammait à l'idée d'enfin se venger, c'était son but, sa finalité; Adamandriel était ravi d'être à nouveau avec son père qu'il n'avait jamais réussit à haïr malgré les abandons et les disputes; Sam, quant à lui, avait mis sa haine envers son père de côté pour se focaliser sur leur objectif commun, non sans espérer une bonne leçon de la part du destin à son paternel...

C'est lors d'une de ses chasses qu'ils le trouvèrent, ou plutôt, c'est lui qui les trouva. Sa meute arrivait et ils avaient peu de temps.
Le combat fut bref mais intense, leur père fut blessé et assommé avant la fin et Adamandriel se jeta alors sur la gorge de Yellow-Eyes.
Il se vida lentement de son sang sur le sol, ayant eu le temps de lui susurrer une réalité qui le détruit même s'il démentit. La meute arriva bien vite après. Déjà blessé, Sam non-loin mais plus très en forme non plus, ils essayèrent de fuir en traînant leur père, mais les éclaireurs les rattrapèrent et le blessa mortellement, Sam s'en sortit avec le moins de blessure grave.
Adamandriel avait déjà failli mourir plusieurs fois dans sa vie, mais jamais, il n'avait été aussi proche de la mort. Il était resté des jours entier dans une sorte de comas.

Ce n'est que quand il se réveilla qu'il l'apprit. Ce sacrifice qu'il aurait voulu faire pour Le sauver, ce sacrifice qu'il aurait aimé faire pour lui, pour qu'il vive.
Il ne le su pas tout de suite, Sam avait voulu le protéger.
Mais il l'aurait su un jour ou l'autre donc Sam lui expliqua : " Il s'est réveillé, la meute était là, autour de nous. Il a proposer un marché qu'ils ont tout de suite accepté. C'était sa vie pour la nôtre. Son sang pour que le nôtre reste dans nos veines. "
Adamandriel en fut effondré. Leur père était mort et lui ne serait pas sur pied avant un bon bout de temps.

Mais comme de tout, il guérit, lentement mais surement. Ils reprirent même une vie semblable à celle d'avant.
Leur routine se réinstalla et entre deux bivouacs, il rencontrait l'un ou l'autre partenaire pour une nuit.
Bien sur, tout ne fut pas rose. Les disputes, désaccords et non-dits trop fréquent pour ne pas être néfaste.
Ils empruntèrent souvent des chemins différents après des disputes, mais ils revenaient toujours l'un vers l'autre.
Ils étaient leur pilier mutuel. Ils étaient leur devoir. Ils étaient leur drogue.
Ils pouvaient se détester à certain moment, ils étaient frères et ça, personne ne pouvait le changer. Mais ils arrivaient à survivre et même parfois à vivre quand ils étaient ensemble.
Ils passèrent deux ans comme ça, entre affaires communes, disputes, chasse solitaire. Mais ils avaient trouvé un point d'encrage commun : des amis.

Ils n'étaient pas nombreux et ils formaient un groupe hétéroclite, mais tous avaient un lien avec leur travail : Ash était le chercheur, un peu fou, accro aux baies, mais très sympa; il y avait Jiha, la fille de Hexna la chef de la petite meute, Jiha était comme une petite soeur pour eux - Adamandriel avait bien essayer de la draguer, mais s'était vite vu détourner - elle voulait devenir chasseur comme eux, au grand damne de sa mère, et se révélait plutôt douée malgré le fait qu'elle soit une fille. Il y avait aussi Bobby, leur père adoptif, qui les aidait à trouver les pistes et les conseillaient sur comment empêcher de nuire efficacement un Prédateur Dangereux grâce à son expérience d'ex-chasseur.
Bien sur, ils avaient eu d'autres amis, mais si ils ne devaient retenir que les plus important ou même juste ceux qui méritaient d’apparaître dans leur histoire tellement ils les avaient marqué, ça devait être eux.

oOo


Ho ! Ils disaient qu'ils chassaient les Prédateurs depuis le début de son histoire. Ceux-ci étaient, évidemment et heureusement, rare; mais ils existaient et posaient bien plus de problème que nécessaire. Quand ils parlaient de chasses au pluriel, c'était qu'elles s'élevaient à un nombre supérieur à un et pour ce faire, ils voyageaient énormément, dés qu'ils avaient une piste ou un écho d'un Maître devenu fou, ils se déplaçaient, pas systématiquement, mais la plupart du temps. Après tout, ils n'y avaient pas qu'eux dans le métier.

oOo

Ce fut une sorte d'accalmie. Mais non loin, arriva ce qu'il nommera plus tard l'Enfer.
Adamandriel avait été séparé de son frère par une avalanche alors qu'ils traversaient des montagnes. Il fut enlevé par une meute qui l'isola dans une fosse.
Chaque jour, Astaïrl venait le torturer, le saigner, le mettre en pièce physiquement et mentalement avec toujours la même question quand il partait.
- " Tu sais, " dit-il, " tu le sais très bien, il te suffit juste de dire oui "
Il marquait toujours une pose à ce moment, avant de la formuler, toujours de la même manière, alors qu'Adamandriel souffrait des tortures du jour.
- " Il suffit que tu acceptes toi aussi de torturer pour que j'arrête ! "
Et pendant quatre longs mois, à chaque fois, Adamandriel lui grognait d'aller voir ailleurs s'il y était ou une autre expression imagée. Et pendant quatre mois, il avait tenu.
Mais quatre mois c'est long. Et quatre mois aux tortures quotidiennes paraissaient comme toute une vie.
Alors, au bout de ses quatre mois, il accepta, à bout de force.
Il allait être sauver s'il acceptait de faire du mal à d'autre et de leur poser exactement la même question que celle qu'Astaïrl lui avait poser pendant sa longue détention.
Et il le fit. Il se retrouva même à le faire bien. Il était se montrait douer pour ça. Et il se surpris même à aimer ça.
Et c'est tout ça qui l'effraya.
Mais il obéissait, chaque jour.

Puis, un beau matin, il se retrouva au milieu d'une plaine. Sans explication, comme si tout n'avait été qu'un long cauchemars.
Puis, un beau matin, il se retrouva au milieu d'une plaine. Sans explication, comme si tout n'avait été qu'un long cauchemars.
Il erra longtemps sous le soleil d'été.
Il retrouva son frère qui l'avait chercher jusque là, sans jamais avoir trouver la meute qu'Adamandriel lui décrivait et du peu qu'il voulait bien dire, ses derniers mois n'avaient pas été rose. Mais Sam ne comprenait pas, et ça, il détestait plus que tout. Mais plus que tout, il voulait savoir qui, QUI l'avait sortit de là ?
Mais ça resta sans réponse.
- " Adamandriel, tu sais très bien que surtout dans notre monde, rien n'est gratuit. Et que va-t-il te demander pour t'avoir sortit de là ? "

Chaque nuit, Adamandriel faisait des cauchemars. Des cauchemars de son passage en enfer la plupart du temps, quand ils n'étaient pas couplé à ceux de la mort de son père et de toute cette culpabilité qu'il traînait en lui.
Et un matin où il avait laissé Sam dormir, il avait été s'isolé dans une grotte où il avait bouché toutes les issues et l'avait truffé de piège comme il l'avait appris.
Pourquoi avait-t-il fait ça ?
Parce qu'il se sentait suivit depuis qu'il avait quitté -ou plutôt, qu'il avait été arraché à- la meute. Et ça, ça ne lui plaisait pas, pas du tout. Sam ne paraissait pas s'en être rendu compte, mais lui l'avait bien sentit.
Il avait attendu là un bon moment, mais il arriva, comme il s'en doutait.
C'était un coyote, comme lui, mais beaucoup plus gris, presque que gris, blanc et noir, seule quelques petites zones était roussies, caractéristique parmi d'autre du coyote, les poils désordonnés et à la silhouette fine mais pas athlétique.
Il était là, à avancer comme de rien, évitant tout les pièges dans un regard pour eux, comme s'ils n'existaient pas. Il ne s'arrêta qu'à quelques centimètres de lui, maintenant coller au mur.
- " Qui es-tu ? Qu'est-ce que tu es ? " Hurla-t-il presque, la peur le tiraillant devant cet être presque surnaturel aux yeux émeraudes.
- " Je suis Caszraël. Je suis celui qui t'a sauvé des pattes de la meute d'Astaïrl. " Avait-il répondu, le plus posément et calmement du monde.

Adamandriel l'avait ensuite forcé à rester avec eux plutôt que de les filer, ne supportant plus le poids de son regard dans sa nuque sans l'avoir à dans son champ de vision.
Ils devinrent vite inséparable, se fixant parfois de longues secondes, de longues minutes, droit dans les yeux, le bleu contre le vert. Sam s'en senti exclu plusieurs fois et devait alors rappeler sa présence.
Les deux frères continuèrent leur vie comme toujours, avec juste un membre en plus.



Ils étaient resté longtemps dans la même région, avec Ash, Jiha, Hexna et Bobby.
Mais une meute de loup réputé pour leur férocité et leur aversion envers les chasseurs leur tomba dessus. Ash fut le premier a tomber.
Jiha et Hexna se sacrifièrent pour qu'ils puissent s'enfuir, pour qu'ils puissent vivre.
Quant à Bobby, il fut blessé, mais survit, suivant les trois compères.
Il leur en voulu longtemps d'avoir été négligent et de les avoir mener dans ce piège. Il leur en voulu surtout de la mort de leurs amis qui étaient plus que des amis, c'était leur famille. Une famille bizarre et hétéroclite, mais une famille unie quand même. Après tout, une famille ne s'arrête pas aux liens du sang.
Adamandriel fut miné par ces pertes, mais encore plus rongé par l'attitude de son père adoptif. Il déprima, longtemps, mais Cas et Sam étaient là pour le soutenir et lui secouer les puces.
Alors il se forçait à sourire. Parce que c'était la fin de la semaine, parce que c'était leur Job, parce qu'il le fallait bien.

oOo


Ils furent séparés après ça par un tremblement de terre sans précédent Sam et Bobby de leur coté, Adamandriel et Caszraël de l'autre.
Au début ensemble, même eux furent séparés, chacun pris en chasse par une même groupe.
Il devait se démener pour survivre, manger vite et peu et dormir vite et peu. Son vrai problème était là, le sommeil était trop important et même s'il n'était pas un adepte des longues nuits de sommeil, il avait quand même besoin de dormir. Mais seul face à un groupe, c'était risqué, très risqué.
Puis, alors qu'il cherchait une cachette plus sur pour un soir, une odeur étrange envahit l'air. Il eu peur et alors que son coeur s’accélérait, il se sentit grandir, avoir froid dans cet automne, sa face s'aplatir, ...
Il avait glapi comme un chiot, il en eu honte de s'être laisser aller à la peur ainsi.

Il s'était transformé en humain. Il ne savait pas encore ce que c'était, il en avait juste entendu parler dans des histoires que leur racontait Bobby. Il essaya de se calmer, le temps de découvrir son corps.
Il s'était découvert rose, avait pu enfin voir sa cicatrice qui formait une légère boursouflure au niveau de son flan, il avait découvert dix doigts et dix orteils. Mais il avait maintenant un problème de taille, littéralement. Où et comment allait-il se cacher ainsi grandit ?
Il avait été jusqu'à sa cachette de base et avait essayé d'y entrer, mais sans succès.
Et il se frappa le fron. Quel idiot ! Personne ne connaissait sa forme Humaine là où sa forme animal était connue de tous !
Excité, il se dit qu'il allait enfin pouvoir dormir et avec un peu de chance, sa nouvelle forme allait effrayer les autres et les garder à l'écart. Son rythme cardiaque accéléra au fur et à mesure du résultat de ses pensées.
Et il se sentit rapetisser et se remettre sur ses quatre pattes.
Il jura. Il avait enfin trouvé un solution à cette connerie qu'elle lui échappait !
Pendant un moment, il ne compris pas le fonctionnement de sa transformation. Mais il n'était pas le frère de Sam pour rien ! C'est au bout d'un énième changement impromptu qu'il comprit. Depuis lors, il s'était entraîné à se contrôler et se changer quand il voulait et seulement quand il voulait.



oOo


C'était la folie, cette nouvelle vie.
Les gens devenaient fou. Les gens avaient peur. Les gens étaient agressif. Les gens cherchaient un coupable. Et quoi de mieux qu'incriminer tout ça à l'ennemi publique numéro un en fuite ?
C'est ce qu'ils firent, le traquant pour certain, voulant juste le tuer pour d'autre.
Son compagnon d'infortune s'appelait Benny, c'était un loup à la carrure d'ours, ils se relayaient pour dormir. Il y a des gens comme ça qui vous aide pour s'aider eu même. Perdu, ils firent équipes malgré leur réticence au début.
Et il y a des gens comme ça qui vous balance des vérités à la gueule sans que vous ne compreniez. Benny en faisait parti.




oOo

Ils avaient suivi pendant longtemps la piste de Caszraël. Pendant sept mois, Adamandriel s'entêta à le chercher.
Benny pesta souvent, mais jamais il n'imposa à Adamandriel d'abandonner son ami pour enfin ce tirer de cette folie. Il connaissait une sortie à cette cuvette formée par le tremblement de terre.
Et après cette longue recherche, il l'avait trouvé.
Près du ruisseau qu'ils devaient suivre pour rejoindre la sortie, il était là. Amoindrit, le pelage plus hirsute que jamais, sale et surement blessé, mais il était vivant.
Vivant.
Il avait essayé de se contrôlé, comme il le faisait la plupart du temps, mais là, il ne pu. Il était trop heureux de le revoir, qu'ils soient vivant.
- " Cass !! " Avait-il crié avant de se relever, humain, pour le prendre dans ses bras. Caszraël avait été surpris, mais l'avait reconnu et c'était transformé à son tour et l'avait serré à son tour dans ses bras.
- " Bon, quand vous aurez fini, on pourra y aller ? " Avait alors lancer une voix derrière eux d'un Benny Humain et déjà habiller.
- " Ouais, " En se détachant de Cass, maintenant seulement le contacte par une main sur son épaule, " passe moi des fringues, j'ai froid "
Benny avait éclaté de rire avant de sortir les vêtements d'Adamandriel du sac qu'ils se trimbalaient depuis la Transformation. Il en donna aussi à Caszraël qui avait l'air d'en avoir besoin, se tenant les côtes pour se réchauffer. Mais celui-ci refusa en se retransformant sous leur yeux, marmonnant qu'il n'avait besoin que d'un peu se sommeil.

Ils se déplacèrent vers la prétendue sortie à ce Purgatoire comme l'appelait Adamandriel.
Il trouvait que ce nom lui allait bien. C'était un endroit où les gens se révélaient réellement, où ils devenaient ce qu'ils avaient toujours été au fond d'eux. C'était comme se purifier de ses erreurs, de ses crimes, de ses pêchés par la peur, par les crimes, par le pêché. En soit, c'était un lieu où l'on réapprenait à ce connaitre, à ce purger de ses erreurs. Un lieu où malgré la pression constante, on réfléchissait à sa vie, à soit, à tout.

oOo

- " J'ai mis du temps à comprendre, tu sais ? " Lui avait-il dit alors que Cass s'était endormi, un soir après une journée de marche, Adamandriel avait récupéré sa forme animal plus pratique quelques jours auparavant, " j'ai mis du temps, mais j'ai finalement compris pourquoi tu voulais tant le retrouver ce gars. Vous êtes des âmes soeurs. Des âmes liées à jamais et complémentaires. "
Il avait juste fixé Benny bizarrement à cet instant, puis il avait regardé Cass endormi contre lui, avant de retourner son regard vers le loup. Il rebaissa son regard. Il se sentit rougir et son coeur s'accéléré.
Et il se transforma.
Il était désormais nu, trop grand, et coincé sous Cass qu'il ne voulait pas réveiller.
- " Fait chier, Benny ! "
Ce dernier avait juste rit au éclat, indifférent aux menaces et noms d'oiseaux que lui lançait Adamandriel alors qu'il essayait de se dégager de Caszraël pour s'habiller.
C'est surement à ce moment là qu'il comprit véritablement la nature de ses sentiments envers le coyote gris, mais il ne l'aurait jamais avouer.

C'est le surlendemain qu'ils atteignirent la fameuse cascade où se trouvait l'hypothétique sortie de Benny. Adamandriel était toujours humains, ce qui les avaient pas mal ralentit, mais ils n'étaient plus à un jour près.
Et elle était là, la sortie, il fallait juste escalader la falaise d'où l'eau jaillissait. Il fut heureux d'être encore humain et que Benny ne doive pas " l'aider " à changer de forme.
Ses deux compères se transformèrent, l'un plus vite que l'autre, puis ils s'avancèrent ensemble vers la parois. Ils la gravirent chacun à leur tour plus ou moins facilement.
Quand ils furent tous en haut, ils souriaient. Ils étaient dehors. Ils pouvaient à nouveau vivre.

oOo

Ils retrouvèrent Sam dans une sorte de village qui se construisait autours d'une communauté qui se faisait appeler Mètamorphis.
Il pensa nostalgiquement que quoi qu'il arrivait, ils arrivaient toujours à se retrouver comme deux aimants s'attirant pour se repousser et s’attirer à nouveau.
Bobby décida de rester au village, les frères et Cas décidèrent de lever le camp et de continuer vers le Sud-Ouest. Benny quant à lui décida de continuer vers le Sud, seul, entre autre parce qu'il ne s'entendait pas du tout avec le véritable frère d'Adamandriel. Ce dernier fit ses adieux à celui qu'il considérait désormais comme un second frère, le remerciant pour tout ce qu'il avait fait.





------


Depuis qu'il avait été nostalgique cette nuit au coin d'une proie fraîchement tué, du temps s'était écoulé. Beaucoup de temps. Et ils était fait ainsi, alors l'histoire se répéta, à la fois semblable et différente.

Adamandriel resta seul avec Caszraël quand, après une énième dispute, Sam décida de partir seul, plus à l'Ouest.
Ils étaient seul, mais ils étaient au moins ensemble. Il ne lui avait jamais dit qu'il l'aimait. Mais chaque nuit, quand Cass venait se blottir contre lui, il se disait que c'était inutile. Qu'ils se comprenaient sans rien dire. C'était eux, c'était tout.

Adamandriel était en dépression, c'était le genre de moment où il remettait tout à plat. Tout.
Sam l'avait quitté, Bobby les avait laissé, leurs amis ont été tué, Cass allait surement aussi s'en aller bientôt et il se retrouverait seul. Comme il l'avait toujours crains. Comme il l'avait toujours été au fond.
Alors il se décida, un jour en soirée. Il décida qu'il allait se déclarer, enfin dire à Cass à quel point il tenait à lui.
Son coeur battait trop fort, il était humain.
Il lui avait dit, mais dans son langage. Lui qui n'avait jamais vraiment aimé, il était incapable de dire ses trois mots sérieusement. Alors il lui avait demander de rester avec lui. Qu'il avait besoin de lui.
Mais Cass, trop premier degré, comme à son habitude, ne paru pas comprendre ce qu'Adamandriel avait voulu lui dire. Il lui avait juste promis qu'il restait, qu'il était là avec lui.
Mais sur le moment, même si ce n'était pas exactement à quoi le roux s'attendait, il le remercia. Il en avait besoin.



oOo


Ils restèrent juste tout les deux pendant longtemps. Voyageant le plus loin possible vers le Sud-Ouest, comme convenu. Mais peu avant d'arriver en ses terres, Cass dû se séparer de lui.
La séparation fut difficile, autant pour l'un que pour l'autre. C'était comme s'arracher un poumon à main nue et ne tenter de respirer tout le reste de sa vie avec un seul poumon. C'était la douleur que ressentit Adamandriel quand il le vit mincir à l'horizon. Il partait vers le Sud, lui continuait vers le Sud-Ouest, comme convenu.

Il erra donc longtemps seul, l'âme en peine.
Son âme avait sa jumelle trop loin de lui, son frère était ailleurs aussi, Benny vivait sa vie. Il était seul.
Alors il souriait, parce qu'il arrivait à la fin de son voyage, parce qu'il allait reprendre son Job, parce que c'était la fin de la semaine et parce qu'il le fallait bien.
Oui, il le fallait.
Pour ne pas terminer fou, pour ne pas terminer comme ces monstres qu'ils chassaient auparavant, il le fallait.
Alors il souriait quand il arriva sur ce territoire.







________________________________________________________________

PUF : JE SUIS LA SCRIBE, LA GIVRÉE, LA METATRON DE CE FORUM ! JE SUIS CHUCK DÉGUISÉ EN CAÏN, JE SUIS LA PROPHÉTESSE, JE SUIS DIEU ! //BAAM//
Age : Je suis pas sur, ça change tout les ans
D'où tu sors, toi ? Seriously ? Où est celle qui a écrit ces questions débiles ? //CRACK//
Avis, suggestion ? Pour toute réclamation, je les fait à moi même, ça vous va ?
Mot de la fin : CHUCK EST VIVANT ! CHUCK EST DIEU !! //PAN//
J'ai jamais autant travailler de ma vie sur une prez ;__;
Héhéhé, j'aime les GIF 8D //PAN//




Dernière édition par Kaïran le Sam 10 Oct - 12:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïran
Scribe attitré au forum givrée 8D
Scribe attitré au forum givrée 8D
avatar

Messages : 169
Age : 18
Humeur : Quand j'aurais à nouveau du temps à moi, je vous le donnerais entièrement ♥

Feuille de personnage
Relations:
Code :

MessageSujet: Re: Adamadriel - I'm Not A Hero...    Ven 9 Oct - 20:02

Normalement l'histoire est, enfin, finie !!!!!!!!!!
Je dois relire ça une fois et je changerais le statut ! 8D

Il m'aura fait suer celui là ! Mais j'ai hâte de le jouer ! *^*

_________________________________________________________
Kaïran
Mokito
Adamandriel
Vive les Shista et le Kaïra ! o/ //PAN//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevan
Nouveau-né
Nouveau-né
avatar

Messages : 9
Humeur : gné? // dépression, oh sombre dépression...

Feuille de personnage
Relations:
Code :

MessageSujet: Re: Adamadriel - I'm Not A Hero...    Ven 9 Oct - 23:29

je l'adore azi !

_________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïran
Scribe attitré au forum givrée 8D
Scribe attitré au forum givrée 8D
avatar

Messages : 169
Age : 18
Humeur : Quand j'aurais à nouveau du temps à moi, je vous le donnerais entièrement ♥

Feuille de personnage
Relations:
Code :

MessageSujet: Re: Adamadriel - I'm Not A Hero...    Sam 10 Oct - 10:02

La base est un mélange de gens de série que j'aime, mais il y a une trèèèès grande partie basé sur Dean 8D

Tu as eu le courage de lire toute l'histoire ? XD
Si oui, tu mérites une médaille. En chocolat plaqué or.

Breeeef, je me suis pas retenue, je suis en train de relire tout ça et y mettre des chansons pour accompagner le tout ! :')

Merchi mon Dean-o ♥♥♥

_________________________________________________________
Kaïran
Mokito
Adamandriel
Vive les Shista et le Kaïra ! o/ //PAN//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevan
Nouveau-né
Nouveau-né
avatar

Messages : 9
Humeur : gné? // dépression, oh sombre dépression...

Feuille de personnage
Relations:
Code :

MessageSujet: Re: Adamadriel - I'm Not A Hero...    Sam 10 Oct - 10:42

xD
SISI :') ! je veut ma médaille e_e

Derieeeeeennnnnnn

_________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Adamadriel - I'm Not A Hero...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hero system
» "HERO IK" Le repaire de la Liche (1 à 2 joueurs)
» - [ Be my Hero ] - - PV -
» a hero is a man who's too afraid to run away.
» BLAKE & FAME ▷ Do you wanna be my hero ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend of the Shapeshifters :: Hors-jeu :: Présentations :: Présentations Validées :: Purs-
Sauter vers: